1 JoJokasa

Je Vais Essayer De Parler Anglais

Merci, je vais essayer de m'en souvenir.

Thanks. I'll try and remember that.

Mais je vais essayer d'être plus compréhensif.

But I'll try to be more understanding.

Seulement la prochaine fois, je vais essayer avec une autre méthode.

Only next time, I will try a different method.

Et je vais essayer avec chaque fibre de mon être... de tenir.

And I will try with every fiber of my being... (Sighs) to behave.

Reste là, je vais essayer de lui parler.

Why don't you stay here and I'll try and talk to him.

Oui, inquisitrice, je vais essayer.

Yes, Confessor, I'll try.

OK, je vais essayer n'importe quoi.

All right, I'll try anything.

Très bien, je vais essayer.

All right. I'll try.

D'accord, je vais essayer de vous aider.

All right, I'll try to help you.

Attends, je vais essayer de le décrocher.

Here, I'll try and unsnag him.

Apporte à boire et je vais essayer de les retenir.

Listen, you bring back some drinks, and I'll try to keep them here.

D'accord, je vais essayer.

Okay, I'll try it.

Bien sûr, je vais essayer de leur parler.

I'll try talking with them for the time being, but it's risky.

Attends, je vais essayer de t'aider.

Wait, I'll try to help you.

OK, je vais essayer de la trouver.

Okay, well, I'll try and find it.

Non, mais si vous le souhaitez, je vais essayer.

To be quite honest... no, but if you wish, I'll try.

Pendant ce temps, je vais essayer de te faire sortir.

Meanwhile, I will try to get you out.

Mais je vais essayer de le trouver.

But I'll try to locate it.

Peut-être que je vais essayer quelque chose de différent aujourd'hui.

Maybe I'll try something different today.

Ne t'inquiète pas, je vais essayer.

Don't worry, I'll try.

Le coeur qui monte à 200 et la bouche sèche au moment de parler anglais ?

Rassurez-vous, vous n’êtes pas tout seul !

Sur internet, on trouve des centaines de témoignages de gens dans le même cas.

Certains sont malades en pensant à une future réunion qui se fera en anglais, d’autres n’osent même pas indiquer leur chemin à des étrangers perdus.

En fait, la peur de parler anglais est un des blocages les plus communs quand on apprend cette langue.

Heureusement, il existe des petits « trucs » pour vous aider à surmonter ce blocage.

Je vous les fais découvrir dans cet article.

10 conseils pour se débloquer à l’oral

1) N’ayez pas peur de faire des erreurs.

Il faut que vous compreniez que faire des erreurs est complètement normal. Ça fait même partie de n’importe quel processus d’apprentissage.

On vous demande juste de parler anglais, pas de passer le permis ou le bac alors soyez indulgent avec vous-même !

2) Dites-vous bien que les anglophones savent que l’anglais n’est pas votre langue maternelle.

Ils ne se disent pas « oh mon dieu les fautes ! » pendant que vous parlez, ce qui compte pour eux c’est de pouvoir communiquer avec vous.

En fait il y a même de fortes chances qu’ils aient déjà essayé de parler une langue étrangère et peuvent donc parfaitement se mettre à votre place.

3) Parlez le plus tôt possible quand vous commencez à apprendre.

Si vous parlez dès le début de votre apprentissage, parler anglais en faisant des fautes et en cherchant vos mots vous paraîtra normal.

Vous n’aurez jamais peur de dire une bêtise.

En plus, cela évitera de finir avec une trop grande différence de niveau entre ce que vous comprendrez et ce que vous saurez dire.

4) Forcez-vous à parler le plus souvent possible.

Une bonne partie de votre peur vient du manque d’habitude. Plus vous faites quelque chose et plus ça vous parait naturel.

Même si ça vous faisait très peur à la base.

Rappelez-vous la panique de la rentrée en 6ème. Vous ne connaissiez personne et vous vous demandiez à quelle sauce les profs allaient vous manger.

Finalement au bout de quelques jours vous avez naturellement trouvé vos marques.

5) Parlez souvent avec la même personne au début.

La comparaison va peut-être vous faire sourire, mais parler anglais c’est un peu comme le sexe.

On a beau l’avoir déjà fait, on se sent un peu stressé de le faire avec une nouvelle personne.

Une fois la glace brisée par contre, on se sent de plus en plus à l’aise. Du coup pourquoi ne pas vous en tenir à une personne au début le temps de gagner en fluidité ?

Vous aurez tout le temps de parler au reste du monde plus tard.

6) Trouvez-vous un partenaire de tandem

Puisqu’on parle de quelqu’un à qui parler souvent, un partenaire de tandem est la personne idéale.

Vous l’aidez à améliorer son français, elle vous aide à améliorer votre anglais. Aucun de vous deux ne parle parfaitement et vous êtes tous les deux là pour apprendre.

Le cadre idéal pour progresser sans stress.

7) Avant une réunion, révisez du vocabulaire spécialisé

Un bon truc pour se donner confiance avec une réunion en anglais, c’est de vous faire une liste des mots plus courants du sujet qui sera abordé.

Ça va vous donner un truc solide auquel vous accrocher.

Par exemple si avez une présentation à faire sur une entreprise, apprenez par coeur des mots comme chiffre d’affaire, bilan, actionnaire, croissance, licenciement, etc.

Limitez le nombre de mots, il faut que la liste puisse s’apprendre dans un laps de temps limité. 20 est un bon chiffre par exemple.

8) Apprenez à parler de vous.

S’il y a bien quelque chose dont il faut que vous soyez capable de parler, c’est de vous. Que ce soit pour faire des rencontres ou un entretien d’embauche, ça sera toujours utile.

Apprenez à vous présenter en 5 minutes: d’où vous venez, vos passions, ce que vous avez fait dans vos précédents postes, etc.

Si vous avez un peu de mal à préparer votre speech, faites vous aider par un anglophone (votre partenaire de tandem par exemple).

9) Parlez-vous tout seul.

Si vous avez vraiment trop peur du ridicule, il y a une technique qui consiste à penser en anglais et à se parler tout seul à voix haute.

Cela vous permet de vous entraîner et de voir le vocabulaire qu’il vous manque sans vous sentir jugé.

C’est parfait pour vous échauffer avant de vous lancer pour de bon.


10) Partez en séjour à l’étranger pour vous débloquer.

C’est le conseil le plus radical, c’est pour ça que je le mets en dernier.

Un séjour à l’étranger est normalement très efficace car vous ne pouvez plus esquiver.

Si vous voulez survivre et avoir une vie sociale, vous serez obligé de parler anglais tous les jours.

Les choses vont se débloquer petit à petit naturellement.

Ce n’est pas forcément aussi cher qu’on le croit, vous pouvez aller travailler sur place et cela ne vous coûtera alors que le billet d’avion.

Pensez-vous mieux pouvoir gérer votre peur de parler anglais grâce à cet article ? Quand comptez-vous appliquer ces conseils ?

Tous les commentaires sont les bienvenus !

crédit photo :
© Rob Lewine/Tetra Images/Corbis
© Heide Benser/Corbis

Envie de progresser tout en vous faisant plaisir ?
Alors abonnez-vous pour recevoir une petite BD traduite avec le son tous les dimanches !
A propos de Solal
Je suis un passionné de langues. Anglais, allemand, espagnol, japonais, je ne sais pas m'arrêter. Je partage mes conseils avec vous sur Manabi.fr pour vous permettre d'enfin devenir bon en anglais.

Social Share

Leave a Comment

(0 Comments)

Your email address will not be published. Required fields are marked *